AFFAIRES

PUB jl

 

Vogue, vogue le Canot Volant

Jean Lacaille

MANIWAKI – Après deux mois de l’inauguration officielle, le resto ludique Le Canot Volant au Château Logue à Maniwaki est en train de se tailler une place avantageuse auprès de la population de Maniwaki et des environs avec cette nouvelle approche du jeu récréatif qui semble avoir fait mouche auprès de clients de tous les âges.

Nous avons discuté avec le jeune homme d’affaires, Philippe Laramée, au terme du 5 à 7 de la Chambre de commerce de Maniwaki-Vallée-de-la-Gatineau mercredi. Il est associé avec son copain Emmanuel Gagnon-Patry, un étudiant en administration à l’Université de Montréal qui administre le Canot Volant, à distance, en ligne, avec les nouvelles techniques modernes qui sont actuellement disponibles.

Rappelons que Philippe Laramée est conseiller municipal au conseil de ville de Maniwaki. Il s’inscrit dans la relève du monde des affaires à Maniwaki et la région. «Tout se passe bien. Les semaines estivales n’ont pas été performantes à notre goût mais c’est tout à fait normal dans notre domaine. Nous connaissons cependant un regain au cours des dernières semaines. Les gens qui viennent repartent avec le sourire et nous promettent de revenir, et ils reviennent. Il faut dire que nous sommes la première micro-brasserie à opérer dans la région. Il faut prendre le temps d’établir notre produit. Les gens sont satisfaits. Ils ont repris goût aux jeux de toutes sortes. Nous sommes actuellement sur une bonne lancée.»

Des soirées spéciales

La Joute Amicale d’Improvisation de Maniwaki et les Environs (JAIME) a amorcé sa saison vendredi soir au Canot Volant. Deux autres matchs sont prévus contre des formations de Mont-Laurier et Ottawa dans les prochaines semaines. Une ligue de billard a été formée et les joueurs se donnent rendez-vous le jeudi soir.

«La participation est bonne jusqu’à maintenant. Nous nous croisons les doigts pour l’avenir», conclut Philippe Laramée.

 

Le retour des coupons rabais

www.jeanlacaille.com

MANIWAKI – Pour donner suite à la première campagne de promotion des coupons rabais qui avait remporté un grand succès l’an dernier, la Chambre de commerce de Maniwaki-Vallée-de-la-Gatineau relance la campagne avec l’espoir de dépasser les cibles de l’an dernier.

L’an dernier, quelque 40 commerçants avaient participé à la campagne et 690 livrets, regroupant les diverses promotions avaient été vendus. Le fonctionnement est très simple : le coût pour le commerçant pour adhérer à la promotion est de 60 $ ; des livrets seront remis aux marchands participants pour qu’ils puissent les offrir aux clients au coût de 10 $ ; il est fort probable qu’avec un seul achat, le client va récupréer le montant de 10 $ qu’il aura déboursé pour le livret ; une campagne publicitaire sera mise sur pied pour lancer la Promo coupons rabais qui débutera dans la semaine du 29 octobre prochain et des affiches seront fournies aux commerçants participants pour annoncer qu’ils participent à la promotion.

Pour plus de détails : Rémi Lafond au 819-4496627.

 

Une PME flamboyante au centre ville

Jean Lacaille

GRACEFIELD – Sécurité Outaouais avait délégué quelques agents à l’assemblée générale extraordinaire de la Caisse populaire Desjardins de Gracefield mardi soir. Nous en avons profité pour renouer connaissance avec le dirigeant et propriétaire de l’entreprise, Daniel Lamarche, qui ne s’est pas fait prier pour brosser le tableau de sa PME.

Tout de go, il s’est empressé de confirmer que le chef-lieu de Sécurité Outaouais était situé au 64, rue St-Joseph à Gracefield. Pour vous situer Daniel Lamarche, précisons qu’il est le frère de la préfète Chantal Lamarche et de Yves Lamarche de RécréoEnviro.

«Sécurité Outaouais, c’est une trentaine d’employés dans la Haute-Gatineau et une centaine en Outaouais. Nous achetons tout ce que nous pouvons acheter localement. Sécurité Outaouais est née de la vente de Cagéro Sécurité (1983-2006) à Garda avec une clause de non-concurrence. Nous avons établi notre siège social à Gracefield il y a quatre ans.»

Une entreprise diversifiée

Sécurité Outaouais est appelée à déployer son personnel dans les centres d’achat, les campings, les édifices gouvernementaux, les palais de Justice, les hôpitaux, les usines et auprès d’individus qui réclament une sécurité personnelle.

Daniel Lamarche est un pince-sans-rire qui met du piquant dans son environnement. Il est particulièrement fier de l’implication de son entreprise en Haute-Gatineau.


Merci de me suivre! C'est un rendez-vous au quotidien pour être à l'affût des nouvelles concernant la Vallée-de-la-Gatineau et des environs.
Vous avez une nouvelle ou une information à signaler? N'hésitez pas à communiquer avec moi 7 jours sur 7.
info@jeanlacaille.com ou 819.334.4508
Slider

Jean Lacaille

Jean Lacaille

Journaliste couvrant l'actualité dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis près de 40 ans

INFOLETTRE

Pour être à l'affût des nouvelles.

Register

You need to enable user registration from User Manager/Options in the backend of Joomla before this module will activate.

PUB jl