CULTURE

PUB jl

 

Les femmes plus scolarisées que les hommes

Jean Lacaille.com

VALLÉE-DE-LA-GATINEAU – Les femmes sont davantage scolarisées que les hommes. De surcroît, en Outaouais, elles sont plus souvent titulaires d’un diplôme universitaire que leurs homologues québécoises.

Toutefois, les Outaouaises de 15 à 19 ans décrochent davantage avant l’obtention de leur diplôme secondaire que celles du Québec. Tandis que les Outaouais de ce groupe d’âge suivent de plus près la tendance nationale. Sur le plan de l’emploi, l’écart entre le taux d’emploi des hommes et celui des femmes s’atténue avec la hausse du niveau de scolarité féminin, les femmes sans diplôme étant les plus pénalisées. Cependant, des études plus avancées n’amélioreront pas autant la situation en emploi des immigrantes qu’elles le font pour la population en général.

La scolarisation des femmes

Tout comme c’est le cas au Québec, les femmes de l’Outaouais sont davantage scolarisées que les hommes. En effet, 78,4 % des d’entre elles sont titulaires d’un diplôme comparativement à 74,9 % des hommes. Leur taux de diplomation est sensiblement le même que celui des Québécoises, tandis que celui des Outaouais se révèle inférieur aux taux des Québécois.

Le profil de scolarisation diffère selon l’âge et le sexe. Le taux de femmes sans diplôme dans L’Outaouais est plus élevé qu’au Québec pour les jeunes générations, et ce, particulièrement chez les 15 à 19 ans, soit 53,9 % comparativement à 48,8 % pour les Québécoises. Cette situation se présente également chez les femmes de 65 ans et plus. Dans le cas des hommes de la région, le taux de non-diplomation est supérieur à la moyenne québécoise dans tous les groupes d’âge. Il dépasse également celui des Outaouais, à l’exception des 65 ans et plus (38,7 % contre 48,2 %).

Non seulement, les Québécoises sont davantage diplômées que les Québécois, mais elles atteignent aussi un niveau de scolarité supérieur et sont plus vouent titulaires d’un diplôme collégial ou universitaire. Cela est d’autant plus vrai en Outaouais, où le taux de diplômées universitaires (21,6 %) est supérieur à celui de l’ensemble du Québec (19,1 5). La région se classe au 2e rang, après la région de Montréal, à ce chapitre. Les Outaouaises affichent également un taux de diplomation universitaire supérieur à celui des hommes du Québec 18,8 % contre 18,0 %), mais dans une moindre mesure que les femmes. En effet, la région occupe le 4e rang parmi les régions ayant le plus haut taux masculin de diplômes de ce niveau de scolarité.

La médecine

Les diplômes de médecine, en médecine dentaire, en médecine vétérinaire et en optométrie attirent la plus forte majorité de femmes : elles représentent 71,6 % des personnes diplômées de ce domaine d’études en Outaouais et 63,4 % dans l’ensemble du Québec. Par contre, les femmes atteignent moins souvent les cycles supérieurs que les hommes. En effet, les Outaouaises représentent 63,4 % des titulaires d’un baccalauréat mais seulement 38,9 % dans le cas du doctorat. Cette différence s’avère plus importante que dans l’ensemble du Québec, où 59,3 % des titulaires d’un baccalauréat sont des femmes comparativement à 46,1 % des titulaires d’un doctorat. Les hommes forment cependant la majorité des personnes qui obtiennent un diplôme d’une programme de formation professionnelle : en Outaouais, 16,9 % d’entre eux ont en main un diplôme d’études professionnelles (DEP) comparativement à 11,1 % des femmes. Ces proportions sont parmi les plus faibles au Québec, avec celles des régions de Montréal et Laval.

Source : Portrait statistique : femmes-hommes du Conseil du statut de la femme du Québec.

 

De la poudre dans les rues de Gracefield

Nathalie Simard pour Jean Lacaille.com

GRACEFIELD – Dans le but de récolter des fonds, l’Organisme de participation des parents (OPP) de l’école primaire Sacré-Cœur de Gracefield organise une course en couleurs sur des parcours de 2 et 5 km.

Ce genre d’activité, une course où on s’amuse avec de la poudre de couleur dans les rues de Gracefield, est une première pour l’école de Gracefield. Celle-ci est ouverte à toute la communauté et rassemble plaisir et activité physique pour les jeunes et les moins jeunes.

On peut se procurer des billets à la bibliothèque de Gracefield (mardis 11h-15h, mercredis 11h-19h et jeudis 11h-14h) ou sur place, avant le début de la course. Les frais sont de 5 $ pour les étudiants de 5 à 7 ans, 10 $ pour les adultes, 20 $ avec un article promotionnel et gratuit pour les 4 ans et moins. Le départ se fera dans le stationnement de l’école sur la rue de la Polyvalente à Gracefield.

Les profits générés par cette activité seront investis dans la cour de l’école de Gracefield. Pour plus d’information sur l’activité, il vous est loisble de contacter Nathalie Simard au 819-463-2891.

 

Passez au Salon

Jean Lacaille.com

GATINEAU – Le 11 mai prochain aura lieu la toute première édition du Salon pour les jeunes en transition vers la vie adulte : Mon avenir m’appartient, de midi à 19h au Centre communautaire Tétreau.

Ce salon s’adresse aux jeunes adultes ayant une déficience intellectuelle, une déficience physique ou un trouble du spectre de l’autisme qui souhaitent s’outiller pour la transition vers la vie adulte. Les jeunes auront l’occasion de découvrir une multitude de services offerts dans la région, en plus d’avoir l’opportunité d’échanger de recontrer des personnes qualifiées qui sauront répondre à leurs questions. Que ce soit pour de l’aide à l’emploi, les études, les loisirs, l’hébergement, la gestion financière ou encore le droit. Cet événement d’envergure regroupera 36 kiosques d’information afin de favoriser l’inclusion et l’intégration sociale de cette population vulnérable.

Les collaborateurs

Ce salon est issu d’une collaboration avec le CISSSO et de sept organismes communautaires : la Ville de Gatineau, l’Office des personnes handicapées du Québec, Logement intégré de Hull, l’Association pour l’intégration communautaire de l’Outaouais, les Services régionaux de soutien et d’expertise, l’Amicale des personnes handicapées physiques de l’Outaouais et Trait d’Union Outaouais.


Merci de me suivre! C'est un rendez-vous au quotidien pour être à l'affût des nouvelles concernant la Vallée-de-la-Gatineau et des environs.
Vous avez une nouvelle ou une information à signaler? N'hésitez pas à communiquer avec moi 7 jours sur 7.
info@jeanlacaille.com ou 819.334.4508
Slider

Jean Lacaille

Jean Lacaille

Journaliste couvrant l'actualité dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis près de 40 ans

INFOLETTRE

Pour être à l'affût des nouvelles.

Register

You need to enable user registration from User Manager/Options in the backend of Joomla before this module will activate.

PUB jl