Les nouvelles

 

La récréation en milieu riverain

www.jeanlacaille.com

En complément aux usages de villégiature et résidentiel, le usages de récréation et le de tourisme viennent consolider l’animation et la mise en valeur des rives ainsi que l’augmentation et la connectivité de la rivière Gatineau avec le milieu riverain.

Les produits comporteront une panoplie d’activités de plein air susceptibles d’augmenter la visibilité de la rivière Gatineau et les échanges entre les rives fin de créer un circuit récréatif intégrant en continuité les milieux hydrique et terrestre. Ces produits auraient pour base de départ les pôles d’activités.

Infrastructures récréatives et touristiques en milieu riverain

La mise à contribution des parcours récréatifs terrestres, des attraits récréatifs, fauniques, patrimoniaux vient appuyer la mise en valeur du parcours récréatif de la rivière en édifiant des nœuds Terre-Eau, sorte de zone de confluence où les diverses clientèles sont appelées à échanger sur leurs découvertes et explorations. Les parcours et les attraits terrestres permettent de compléter l’exploration du territoire.

Cet aspect se concrétise par le parcours du parc régional linéaire de la Vallée-de-la-Gatineau qui vient rejoindre le parcours récréatif nautique aux points de confluence de Low, Gracefield et Maniwaki tout en croisant sur sa route deux des principaux affluents de la Gatineau (Kazabazua, Picanoc). Le parc linéaire assume la liaison récréative terrestre nord-sud entre l’aire d’influence du réservoir Baskatong, la centrale hydroélectrique Paugan et le secteur de Wakefield. Il fait un lien entre les activités d’eau vive et celles d’eau calme du nord au sud et de l’oeust à l’est. Il offre la possiblité d’effectuer la randonnée en vélo en été ou en motoneige l’hiver. Le réseau récréatif terrestre, en plus du parc régional linéaire comprend : les cinq parcs régionaux prévus qui offrent la possibilité aux utilisateurs de découvrir les singularités géologiques, forestières et fauniques de la vallée ; les réseaux de sentiers équestres et de traîneaux à chiens dont certains se raccordent au parc de la Gatineau au sud ; le réseau de sentiers de quad à l’ouest et au nord ; la route touristique, la Route des Draveurs, dont le point de départ est localisé à Maniwaki ; les sentiers de motoneige provinciaux et régionaux sillonnant le territoire dont le club Les Ours blancs assume l’entretien ; le centre de ski alpin et le terrain de golf du Mont Sainte-Marie ; les habitats fauniques, particulièrement les aires de confinement des cerfs de Virginie couvrant presque l’ensemble de la partie municipalisée de la vallée et les cabanes à sucre, les fermes d’agrotourisme, les aires de chasse, les centres d’observation faunique et ornithologique, les belvédères, les bases de plein air, etc.

Chacun de ces attraits, à l’intérieur du concept d’aménagement, devrait favoriser la convergence de la clientèle et des circuits. Cette orientation cherche à assurer le développement de points forts s’articulant autour de l’armature principale de la vallée, la rivière Gatineau.

Le concept d’aménagement propose quelques aménagements récréatifs en milieu riverain pour accroître la convergence entre le parc régional linéaire et la rivière. Ces aménagements ont pour but de faciliter la pratique d’activités écotouristiques (randonnée de vélo, pédestre, en ski de fond, équestre, en traîneaux à chiens, etc.) à proximité de la rivière et des pôles d’activités et de renforcer l’attrait de ces derniers. Ils ont également pour but de renforcer les produits existants.

Les principales infrastructures ou produits comprennent l’aménagement de parcs municipaux, de sentiers de parcours récréatifs, de haltes/placettes interprétatives et de détente, de zones d’accès aux secteurs de pêche à gué et de kiosques fauniques et interprétatifs. Les principaux éléments mis de l’avant sont les suivants : la création d’un pôle vert intermunicipal autour de la cnetrale Paugan par les moyens qui suivent : l’aménagement de sentiers de randonnée pédestre, de pistes cyclables, de belvédère d’observation ainsi que d’aires de pique-nique et de stationnement sur la rive est est du réservoir Paugan sur le territoire de la municipalité de Dnholm comme il avait été proposé dans l’étude déposée à la municipalité en 1995 et mettant à profit les proprités d’Hydro-Québec.

Des sentiers de randonnée permettraient de découvrir la rive est du réservoir Paugan et de profiter des paysages visibles de la rive ouest ; la création d’un parc muncipal boisé en bordure du réservoir Paugan, juste au nord du poste de services nautiques proposé sur la rive ouest à Low. Ce part mujnicipal jouxterait la marina proposée à Low et pourrait inclure toute la pointe formée des lots )-34A, P-34B et P et P-33B apprenant à Hydro-Québec avec un lien vert entre la marina et la pointe impliquant une petite partie du terrain privé P-35A en bordure du plan d’eau. Ce plan serait facilement accessible par le chamin Paugan et pourrait comprendre un stationnement, des aires de pique-nique, des haltes et des aires d’interprétation (drave, hydroélectricité, nature, avifaune etc.)

Sa situation et sa topographie mettraient une observation panoramique du plan d’eau et des environs à partir du sommet. Ce parc, combiné aux espaces verts de Denholm est situé presque vis-à-vis sur l’autre rive, formerait un équipement vert récréatif entourant la centrale Paugan et l’esemble pourrait constituer un parc intermunicipal. La route aménagée sur la crête du barrage serait le lien terrestre entre les deux équipements ; la mise en disponibilité récréative ou de villégiature des terres riveraines du réservoir Paugan où une demande d’utilisation autre qu’agricole ou d’exclusion de la zone agricole (CPTAQ) pourrait être envisagée.

L’aménagement d’un lien vert avec le Mont Sainte-Marie à patir de quais flottants aménagés dans la baie pour donner accès au terrain de golf directement à partir du plan d’eau. L’aménagement d’un sentier de randonnée pédestre reste toutefois assujetti au respect des dispositions relatives en zone agricole.

L’aménagement d’un lien récréatif entre le poste de services proposé sur la rivière Kazabazua, le parc linéaire régional et le parc régional Kazabazua. Ce lien serait concrétisé par l’aménagement d’un sentier de randonnée d’environ 4,5 km le long de la rivière Kazabazua, en partant de la

fin du parcours navigable en embarcation motorisée, et de l’attrait géologique de la rivière souterrain (aux environs de la route 105) jusqu’au parc régional linéaire à l’ouest. Ce sentier passerait sur les terrains privés suecessivement situés dans des affectaions urbaine, industrielle et foretière. Dans un deuxième temps, ce sentier rejoindrait la passerelle récréative (lien inter-rive) prévue sur le pont du chemin du lac Sainte-Marie à l’est afin de relier le village au parc régional linéaire et au parc régional Kazabazua.

L’aménagement d’un lien entre la rivière Picanoc, à la hauteur des mises à l’eau proposées aux ponts Picanoc et Cousineau, et le parc régional linéaire sur le territoire de Wright. De même, un parc à l’embouchure de la Picanoc pourrait être créé sur une île qui appartient au gouvernement du Québec située dans la zone de confluence. Une halte où des informations seraient dispensées pourrait être aménagée sur cette île en guise d’invitation à la découvert de la Picanoc et de l’amont de la Gatineau. L’élargissement, le renforcement et l’intégration du concept de la Route des Draveurs par l’améagnement de parcours de randonnée en chaussée partagée (vélo, automobile) empruntant les routes locales situées sur les rives de la rivière et connectant sur les routes du circuit actuel.

À suivre : Un territoire à voloriser à Lac Sainte-Marie

Pin It

Merci de me suivre! C'est un rendez-vous au quotidien pour être à l'affût des nouvelles concernant la Vallée-de-la-Gatineau et des environs.
Vous avez une nouvelle ou une information à signaler? N'hésitez pas à communiquer avec moi 7 jours sur 7.
info@jeanlacaille.com ou 819-463-0327

Jean Lacaille

Jean Lacaille

Journaliste couvrant l'actualité dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis près de 40 ans

INFOLETTRE

Pour être à l'affût des nouvelles.

Register

You need to enable user registration from User Manager/Options in the backend of Joomla before this module will activate.