Les nouvelles

 

«La destinée la rose aux bois»

Jean Lacaille

BLUE SEA-  Il n’y aura plus de monde qu’il y aura encore beaucoup de bois. L’industrie forestière va manquer de travailleurs avant de manquer de bois. Là aussi, il y a pénurie d’emplois.

Jadis, ils entraient quatre par quatre en frappant du talon, pour travailler dans le bois. Aujourd’hui, les vétérans sont partis et la relève est lente à reprendre le leadership dans la production forestière.

Le Collectif pour une forêt durable a célébré son premier anniveraire, vendredi à Montréal, en réunissant ses 60 partenaires, provenant des entreprises, des organisations syndicales, des institutions d’enseignement collégial et universitaire, de groupes environnementaux, de fonds de travailleurs, du milieu municipal ainsi que de la recherche et du développement.

La construction en bois

Depuis quelques années, des efforts ont été déployés pour mousser la construction de maisons en bois mais les observateurs admettent qu’il reste beaucoup à faire. La question de la main-d’œuvre dans cette industrie se pose, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre globale.

Ce sont pourtant des emplois bien rémunérés dont il est question. Pas moins de 60 000 personnes travaillent directement dans l’industrie forestière et 150 000 si l’on compte les emplois indirects. Quelque 15 000 postes seront à pourvoir au cours des prochaines années.

-30

Pin It

Merci de me suivre! C'est un rendez-vous au quotidien pour être à l'affût des nouvelles concernant la Vallée-de-la-Gatineau et des environs.
Vous avez une nouvelle ou une information à signaler? N'hésitez pas à communiquer avec moi 7 jours sur 7.
info@jeanlacaille.com ou 819-463-0327

Jean Lacaille

Jean Lacaille

Journaliste couvrant l'actualité dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis près de 40 ans

INFOLETTRE

Pour être à l'affût des nouvelles.

Register

You need to enable user registration from User Manager/Options in the backend of Joomla before this module will activate.