Les nouvelles

 

Plein emploi en 2017-2018 (2 de 5)

www.jeanlacaille.com

En 2017-2018

Selon le Rapport sur l’effectif infirmier 2017-2018, l’effectif infirmier du Québec pour cette période était en situation de plein emploi, une situation qui perdure depuis plus d’un quinzaine d’années.

En effet, 95,8 % des membres occupaient un poste dans le domaine des soins infirmiers ou de la santé (94,9 % au Québec et 0.9 % à l’extérieur du Québec), tandis que 4,2 % n’avaient pas d’emploi au 31 mars 2018. Plarmi ces derniers, 48 % étaient âgés de 55 ans ou plus, ce qui permet de penser qu’il s’agit surtout de membres qui ont pris leur retreaite au cours de l’année. En revanche, près de 20 % des membres sans emploi sont âgés de moins de 30 ans, ce qui s’explique par l’intégration plus lente de la relève sur le marché du travail au cours des dernières années.

Évolution de l’effectif infirmier

Malgré la diminution du nombre de membres actifs, le nombre de ces derniers qui déclarent un emploi en soins infirmiers au Québec a augmenté de 0,6 % au cours de la dernière année pour atteindre 70 489. L’effectif comptait ainsi 451 infirmières et infirmiers de plus que l’année précédente et cette croissance est dans la moyenne des dernières années. On note qu’en 2013-2014, le taux de croissance de l’effectif avait atteint 1,4 %, soit le taux le plus élevé depuis 2003-2004, sinon, le taux de croissance annuelle n’a dépassé 1 % qu’en 2006-2007. Au total depuis 2013-2014, l’effectif infirmier du Québec a augmenté de 2,2 %.

En 2017-2018, le Québec pouvait compter sur 8,40 infirmières et infirmiers pour mille habitants. Le rapport n’a connu que de légères fluctuations au cours des ans, on comptait 8,52 infirmières et infirmiers pour mille habitants. À noter que la popultion du Québec a enregistré une croissance estimée à 8 % depuis 2008-2009.

Le nombre d’infirmières et d’infirmiers pour mille habitants au Québec est presque identique à celui qu’on enregistre dans l’ensemble du Canada ; toutefois, dans la province voisine de l’Ontario, ce nombre des de 7,50.

Quand au nombre d’infirmières et infirmiers travaillant en soins directs dans le réseau de la santé et des services sociaux, il était de 5,54 pour mille habitants en 2016-2017. Depuis 2008-2009, ce rapport a varié entre 5,40 et 5,59 selon l’année.

Les données démographiques

Au 31 mars 2018, l’âge moyen des infirmières et infirmiers exerçant la profession au Québec était de 41,5 ans. L’âge moyen de l’effectif a reculé d’un an et demi en seulement sept ans, par suite de l’arrivée en nombres record d’infirmières et d’infirmiers de la relève, à laquelle s’ajoute le nombre élevé de départs à la retraite au cours de trois dernières années. Après avoir atteint un sommet de 43 ans en 2004, l’âge moyen descend au plus bas niveau eneregistré depuis le début ders années 2000.

Le rajeunissement de l’effectif infirmier est notoire au cours des dernières années. En effet, on remarque que le nombre d’infirmières et d’infirmiers âgés de 45 à 54 ans a diminué chaque année depuis 2013-2014, alors que les deux tranches d’âge plus jeunes (25 à 34 ans et 35 à 44 ans) ont été en augmentation. Ainsi, le sommet de la pyramide des âges, qui se trouvait chez les 45 à 54 ans en 2013-2014 avec 18 189 infirmières et infirmiers glisse graduellement du côté des plus jeunes : on compte désormait 18 672 infirmières et infirmiers de 25 à 34 ans et 19 140 âgées de 34 à 44 ans, tandis que la tranche de 45 à 54 ans en compte seulement 17 118.

Du côté des plus âgés, à l’image des 45 à 54 ans, le nombre d’infirmières et d’infirmiers âgés de 55 ans ou plus est en diminution constante : on en compte 11 231 en 2017-2018, soit 1 500 de moins qu’en 2013-2014. C’est ‘ailleurs depuis 2013-2014 que ce nombre diminue, après avoir été en croissance constante à partir de la fin des années 1990. Ainsi,en 2017-2018, les infirmières et infirmiers âgées de 55 ans ou plus représentaient 15,9 % de l’effectif, compativement à 18,5 % en 2013-2014. Enfin, du côté des plus jeunes, le nombre d’infirmières et infirmiers âgés de 24 ans ou moins varie entre 4 100 et 4 500, selon l’année.

La proportion des hommes dans la profession

En 2017-2018, la proportion des hommes parmi l’effectif infirmier atteint 11,2 %, soit une croissance de 0,2 point de pourcentage par rapport à l’année précédente. Cette proportion a entregistré ses plus fortes augmentations, soit 0,3 point, au cours des années 2012-2013 et 2013-2014. Au sein de la relève infirmière, la proportion des hommes varie entre 12 et 14 % depuis une dizaine d’années, ce qui explique la tendance à la hausse dans l’ensemble de l’effectif.

Le Québec est la province canadienne où la proportion des hommes dans la profession infirmières et la plus élevée. Ailleurs au Canada,les infirmiers représentente entre 4 et 9 %, selon la province, et la moyenne canadienne est de 7,1 %.

Enfin, le sexe influence la répartition de l’effectif infirmier sur un certain nombre de variables comme la situation d’emploi, le secteur d’activivité et le domaine de pratique.

À suivre : La formation

Source : Rapport sur l’effectif infirmier 2017-2018

Pin It

Merci de me suivre! C'est un rendez-vous au quotidien pour être à l'affût des nouvelles concernant la Vallée-de-la-Gatineau et des environs.
Vous avez une nouvelle ou une information à signaler? N'hésitez pas à communiquer avec moi 7 jours sur 7.
info@jeanlacaille.com ou 819.334.4508

Jean Lacaille

Jean Lacaille

Journaliste couvrant l'actualité dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis près de 40 ans

INFOLETTRE

Pour être à l'affût des nouvelles.

Register

You need to enable user registration from User Manager/Options in the backend of Joomla before this module will activate.