Les nouvelles

 

La dégringolade du bois d’œuvre

Dossier national

www.jeanlacaille.com

BLUE SEA – Le prix du bois d’œuvre a chuté cet automne encore plus rapidement qu’il n’avait grimpé au cours de l’été. Cet état de fait n’empêche cependant pas les entreprises forestières québécoises d’investir dans la modernisation de leurs installations.

Le prix du colombage (deux-par-quatre) a atteint un niveau record de tous les temps en juin dernier. En avril, mai et juin, la demande américaine de bois d’oauvre canadien a été moyenne. Les incendies de forêt dans l’Ouest canadien et les contraintes de transport par train et par camion, en réduisant l’offre, ont aussi poussé les prix à la hausse au cours de l’été.

L’inquiétude s’est emparée des grands acheteurs de bois d’œuvre à cause des phénomènes climatiques comme la fréquence des ouragans destructeurs et les incendies de forêt.

Une chute brutale

Comme l’indique la journaliste Hélène Paul dans l’édition du lundi 26 novembre de La Presse, l’industrie du sciage a l’habitude des montagnes russes, mais la dégringolade rapide du prix du bois d’œuvre entre juillet et octobre est sans précédent.

Les prix records ont permis aux entreprises d’augmenter leur production et ce faisant ont attiré les pays européens. L’Allemagne et la Suède ont pu augmenter leurs exportations aux Etats-Unis avec profit. Il faut dire que les pays européens ne sont pas soumis aux tarifs imposés par le gouvernement américain.

Il s’agit là d’un exercice à double tranchant. Les entreprises n’ont pas trop souffert des tarifs américains qui ont pu être refilés aux acheteurs. Aux Etats-Unis, l’habitation montre des signes inquiétants. Les mises en chantier se maintiennent mais cette augmentation n’est pas très forte. Les ménages américains ont moins les moyens d’accéder à la propriété à cause de l’augmentation des taux d’intérêt américains qui ont augmenté plus vite aux Etats-Unis qu’au Canada.

Les tarifs sur le bois d’œuvre canadien ont contribué à faire augmenter le prix des maisons construites aux Etats-Unis.

Selon la National Association of Home Builders, le regroupement des constructeurs de maisons, les tarifs sur le bois d’œuvre canadien ont fait augmenter le prix moyen d’une maison neuve de 9 000 $ US.

Pin It

Merci de me suivre! C'est un rendez-vous au quotidien pour être à l'affût des nouvelles concernant la Vallée-de-la-Gatineau et des environs.
Vous avez une nouvelle ou une information à signaler? N'hésitez pas à communiquer avec moi 7 jours sur 7.
info@jeanlacaille.com ou 819.334.4508

Jean Lacaille

Jean Lacaille

Journaliste couvrant l'actualité dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis près de 40 ans

INFOLETTRE

Pour être à l'affût des nouvelles.

Register

You need to enable user registration from User Manager/Options in the backend of Joomla before this module will activate.