Les nouvelles

 

Un terrain de jeu remarquable

www.jeanlacaille.com

Votre journal virtuel poursuit son intrusion dans l’Énoncé de vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire de la Vallée-de-la-Gatineau, une Vallée pour demain, Horizon 2025. Nous avons le temps mais le temps presse.

Le récréotourisme est un pôle de développement important pour la région. La Vallée-de-la-Gatineau est un terrain de jeu remarquable, à l’année longue, pour les amateurs de plein air. C’est aussi un espace de découvertes variées qui ravira les amateurs de patrimoine historique et culturel, incluant la dimension algonquine, de paysages remarquables, d’eaux vives, de lacs, de chasse et de pêche, de randonné à pied, de vélo, à cheval, en quad, en motoneige, en skis de fond, en raquette dans des environnements qui demeurent très naturels. Le territoire val-gatinois offre autant d’attraits et de possibilités de récréation pour sa population que pour les visiteurs désirant s’adonner à des activités ou cherchant à vivre des expériences telles que regroupées sous les appellations d’écotourisme, de tourisme de nature et de tourisme d’aventure.

Une industrie en croissance

Selon des études, le tourisme de plein air en général est une industrie en croissance qui se renouvelle, autant par la présence d’une relève d’amateurs que par l’émergence régulière de nouvelles activités. C’est aussi une industrie qui est de plus en plus branchée, non seulement en amont avec la planification de leurs activités par les amateurs de plein air via internet mais encore sur le terrain avec le recours de plus en plus fréquent aux téléphones intelligeants pour se référer, s’informer, s’éduquer. C’est aussi une industrie prometteuse en raison de la proximité géographique du Québec avec la Nouvelle-Angleterre et l’état de New York, attendu que les Américains sont friands de plein air, environ la moitié d’entre eux s’adonnant à de telles activités. À l’échelle du Canada,le Québec titrer aussi son épingle du jeu puisqu’une majorité d’adeptes de plein air indiquent avoir préféré uleur expérience de plein air au Québec qu’ailleurs au pays, et que le Québec semble y posséder un avantage comparatif.

Un nouveau créneau est aussi en émergence : la tourisme de santé et de bien-être. La qualité environnementale de l’endroit visité est ainsi devenue un critère déterminant du choix de la destination pour nombre de touristes recherchant ces expériences nature.

Plusieurs avantages

Les actifs naturels de la Vallée-de-la-Gatineau sont importants, notamment avec la rivière Gatineau et le territoire non organisé. Ce dernier, bien que qualifié de non organisé est administré par des organismes gestionnaires qui offrent des services et des activités dans la réserve faunique La Vérendrye, les pourvoiries et ls zones d’exploitation contrôlées ; on y retrouve plusieurs terrains de camping et des activités de plein air qui s’articulent principalement mais non exclusivement autour de la chasse et de la pêche, activités pour lesquelles la Vallée-de-la-Gatineau jouit d’une grande notoriété. L’observation et l’interprétation fauniques sont également à l’honneur avec la présence d’une biodiversité intéressante et la présence de deux  centres d’interpréation animalière, l’un sur le doré jaune à Grand-Remous et l’autre sur le cerf de Virginie à Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau.

Une multitude d’activités touristiques sont accessibles sur le territoire. Elles ont besoin d’être mieux structurées et renouvelées. Le parc d’hébergement touristique doit être adapté au niveau du confort et des services attendus par une clientèle de plus en plus exigeante qui s’attend souvent à y retrouver le même niveau qu’en milieu urbain. Les acteurs du tourisme territorial gagneront à travailler ensemble pour profiter de synergie et pallier leur taille limitée qui peut nuire à leur compétitivité.

Afin de donner l’envie aux touristes de faire de la Vallée-de-la-Gatineau une dstination où ils reviennent et d’attrier de nouveaux segments de clientèle, il importe de rénover, d’aménager des infrastructures conviviales et intergénérationnelles qui auront aussi une vocation récréative pour les résidents et les villégiateurs.

À suivre : Les principaux enjeux pour le récréotourisme

Source : Horizon 2025- MRC Vallée-de-la-Gatineau

 

Demande de soutien pour la Pakwaun

www.jeanlacaille.com

MANIWAKI – Encore cette année, les femmes de La Québécoise de Maniwaki, conjointement avec les autres clubs sociaux de la région, préparent la tenue de la Pakwaun 2019, ce carnaval d’hiver rassembleur qui aura lieu du 24 au 27 janvier 2019.

Le président d’honneur de l’édition 2019, M. André Lapointe, se joint à Mme Madeleine Saumure, présidente de La Québécoise de Maniwaki, pour solliciter votre participation à la réussite de l’événement.

On espère tout d’abord une participation sous forme de commandite pour la tenue de diverses activités et de la remise de certificats cadeaux et de bourses.

Les femmes de La Québécoise sont également à la recherche de bénévoles, une participation nécessaire à la tenue de nombreuses activités tout au long de la Pakwaun.

Finalement, elles espèrent vous accueillir en tant que participant, mais également comme ambassadeur pour faire la promotion de cette activité et inciter les gens à souligner la tenue de cet événement qui a des répercussions sur la vie sociale, culturelle et économique de la région.

Le président d’honneur, M. André Lapointe, vous invite à être solidaire d’une activité qui apporte des retombées économiques importantes dans la région et qui permet à de nombreux visiteurs, parents et amis de se retrouver pour célébrer.

Il est possible de communiquer avec les femmes de La Québécoise au 819-449-0800 ou par courriel au laquebecoisemki@gmail.com.

 

Un système de chauffage déficient

Jean Lacaille

BLUE SEA – La municipalité de Blue Sea et l’Association des amis du presbytère de Blue Sea (AAPBS) se partageront les frais de remplacement de la cheminée et de la fournaise à l’huile du presbytère qui datent des années 1960.

Plomberie Centrale, à la suite de soumissions sur invitation, a obtenu le contrat pour la somme de 5 340 $ plus les taxes applicables. Une subvention d’Hydro-Québec est disponible pour le remplacement d’équipements de chauffage qui sont plus éco-énergétiques. L’AAPBS s’est engagée à débourser la somme de 1 500 $ pour le remplacement de la fournaise à l’huile par une fournaise électrique. Les coûts de chauffage seront donc réduits de façon significative comparativement à l’ancien système de chauffage à l’huile. La municipalité participe au financement des travaux sous forme de commandite.

La caserne

Les élus de Blue Sea acceptent le nouveau concept d’aménagement et les plans proposés de la nouvelle caserne, du garage des travaux publics, des bureaux, de la salle de formation pour les activités tant municipales que régionales et des espaces réservés aux bureaux, au rangement et à la buanderie. Ils mandatent le service de génie municipal de la MRC de produire les plans préliminaires dans le but de soumettre une demande d’aide financière dans le cadre des programmes de subventions nationaux. Ils mandatent le directeur général de vérifier la disponibilité de suventions fédérales pour lesquelles la municipalités serait admissible pour 95 % de l’aide financière nécessaire au projet.

Dès que les plans préliminaires auront été complétés, le maire Laurent Fortin a été mandaté pour solliciter une rencontre avec le nouveau député de Gatineau, Robert Bussière.

Dans le même ordre d’idées, la municipalité de Blue Sea demande à la MRC-VG de confirmer, par voie de résolution, que les formations régionales au niveau de la sécurité incendie et civile continueront de se tenir dans les locaux de la municipalité de Blue Sea pour les 10 prochaines années.

Amélioration du réseau routier

Une subvention de 30 755 $ a été accordée pour des travaux d’amélioration du réseau routier municipal par le ministère des Transports du Québec. La programmation comprend le rechargement, la réfection du recouvrement de surface double, le drainage et les fossés sur le chemin Belle-Plage. Les travaux ont été exécutés conformément aux dépenses prévues pour la réfection du réseau routier dont la gestion incombe à la municipalité et que le dossier de vérification a été constitué.

Attention au radar

Un radar, indicateur de vitesse, sera installé, à tour de rôle, aux endroits qui font l’objet de problématique de vitesse, comme par exemple sur la rue du Pont, le chemin Lac-Long et à plusieurs autres endroits. Des poteaux pour recevoir le panneau indicateur et le panneau solaire seront installés sur les abords de la route aux endroits stratégiques. Il sera possible de le déplacer afin d’établir des stratégies d’intervention avec les agents de la Sûreté du Québec suite à l’analyse des statistiques recueillies par les observations techniques du radar.

Une assemblée publique de consultation

La municipalité de Blue Sea entend convier les contribuables à une séance publique d’information convernant le projet de Clinique intelligente et de ses 10 unités de logement présenté au conseil le 4 septembre dernier. Cette séance aura lieu le 8 décembre prochain à l’église de Blue Sea. Les aînés, contribuables de la municipalité, pourront compter sur un système de transport pour participer à la rencontre.

Les recettes nettes du Tournoi de golf 2018 qui se chiffrent à 2 236,22 $ seront partagées, à parts égales, au Fonds d’aide pour les personnes âgées de même qu’au comptoir d’aide alimentaire l’Essentiel.


Merci de me suivre! C'est un rendez-vous au quotidien pour être à l'affût des nouvelles concernant la Vallée-de-la-Gatineau et des environs.
Vous avez une nouvelle ou une information à signaler? N'hésitez pas à communiquer avec moi 7 jours sur 7.
info@jeanlacaille.com ou 819.334.4508

Jean Lacaille

Jean Lacaille

Journaliste couvrant l'actualité dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis près de 40 ans

INFOLETTRE

Pour être à l'affût des nouvelles.

Register

You need to enable user registration from User Manager/Options in the backend of Joomla before this module will activate.